Fraternelle Football Mortagne Sur Sèvre : site officiel du club de foot de Mortagne sur Sèvre - footeo

AG-28-06-2013

La Fraternelle football doit rebondir - Mortagne-sur-Sèvre

lundi 01 juillet 2013


Au premier plan, Florent Decoudre, entraîneur de la Fraternelle football.

 

 

Le bilan négatif de la saison 2012-2013, des équipes seniors, ne peut satisfaire les dirigeants de la Fraternelle football qui mettent en exergue les principales raisons des échecs. « On savait que la saison serait difficile, suite à de nombreux départs, mais nos carences physiques, techniques et mentales sont les causes de ces mauvais résultats. Quant à la réserve, elle a subi les aléas de l'équipe fanion »,reconnaît Florent Decoudre, l'entraîneur du club qui annonce la couleur pour la prochaine saison.

Il est rejoint dans son propos par le président, Jean-Pierre Friconneau, et les dirigeants de la Frat'. « On doit rebondir. Pour cela, il faudra être généreux dans les efforts, exiger un investissement de chacun, jouer avec et pour les autres, être exigeant avec soi-même. On a un niveau à relever. Il faudra être tout de suite au taquet, pour retrouver la Division 1. Si on ne monte pas en D1, je ne serai plus parmi vous, la saison à suivre. »

Bilan des équipes jeunes. Avec 230 licenciés, dont 200 joueurs, le club possède un vivier de jeunes intéressant. En catégories U7 et U9, Michel Barré en compte plus de 50, « pour travailler c'est plus intéressant ».Limités en effectif, les U11 ont peiné. Forts d'une bonne participation aux entraînements, les U13 se situent au 7 e rang de la finale départementale jouée à Talmont-Saint-Hilaire. Mais le revers de la médaille interpelle Gilles Préau, leur entraîneur : « Nos gamins se sont faits remarqués et certains partent vers d'autres clubs. On forme les jeunes, ils s'en vont. » Dure réalité. Mais le club peut-il enrayer un fait courant ? Est-il responsable de ces transferts ? Peut-il interdire aux jeunes de suivre leurs copains dans un autre club ?

Lors de l'assemblée générale, tenue le 28 juin, les dirigeants ont débattu, sans prétendre détenir la vérité. Poursuivant le bilan sportif des équipes de jeunes en entente avec Saint-Laurent-sur-Sèvre, ils soulignaient la participation des U15 à deux quarts de finale du challenge de Vendée. Une situation inédite à ce niveau départemental.

Ils poursuivaient avec les U17, demi-finalistes du challenge de Vendée, « malgré un manque d'assiduité. Aux entraînements il n'y a eu que cinq joueurs par séances! » Plus volontaires, 3 e de leur poule, les U19 représentent le vivier du club. Celui qui va et doit insuffler un nouvel élan de par une intégration en équipes seniors.Mais il faudra gagner sa place.